Impondérables du moucheur

 Vaches et taureaux

Un troupeau de vaches en Ardéche

Les choses que le moucheur ne s'attend pas, ces choses la sont plus nombreuses qu'il n'y paraît et pas toujours agréable. Je peaufinerais cette rubrique au fur et à mesure de mes sorties. Le premier impondérable s'est produite dans l'Allier au sud de Langogne en juin 2021. Cherchant l'endroit idéal du moucheur je franchis la barrière de barbelés du champ bordant la rivière. Gobages incessants, je plante la première fario de 0.40 qui fait la une du camping les Cigales de l'Allier le soir même, sauf que... Au retour au moment de repasser les barbelés un taureau et son cheptel m'attendait ce dernier avec un regard méchant. Au bout de 30 minutes sans issue je me suis décidé à traverser la rivière, courante mais pas trop profonde ici, mais sans pantalon de pêche pour une fois. C'est trempé jusqu'à la ceinture que j'ai ramené ma truite pour le repas du soir sous le regard médusé puis émerveillé de ma femme. Le lendemain j'ai rencontré le propriétaire du troupeau qui m'a assuré qu'il n'y a pas que le taureau qui est dangereux, selon son humeur du moment, mais tout le troupeau et surtout quand les vaches ont des veaux elles peuvent charger. Voilà vous êtes prévenu si vous passez outre ne quittez jamais le troupeau de vue et surtout longez bien les clôtures.

Cheptel avec taureau en Lozére

Faut être courageux pour passer.

Belle fario ardéchoise

Ça valait le coup de prendre un risque.

taureau impressionnant dans un champ

Vu sous cet angle c'est impressionnant.


 Souvenirs... du petit canard au championnat de France.

Pêche a la main
Même a la main la pêche était bonne (1980)

Tout petit aux fêtes foraines pendant que tous les copains se la jouaient gros bras j'avais déjà une canne à pêche en main et essayait de chopper des canards synthétiques dans une mare de fête foraine. Quelques années après (8 -10 ans) j'étais sur les cascades de la Baïse entraînant avec moi mon petit frère. À l'époque je piquais le bambou refendu de mon père et avec seulement 2 plombs et un hameçon lesté d'un peu de vase de la cascade nous faisions une multitude de gardons. 

Canne a mouche Nive de Baïgorry

Canne Nive de Baïgorry 1975

Plus tard encore avec le premier lancer ultra-léger, équipé du fameux leurre finlandais Rapala, mes premiers gros brochets. Puis tout s'enchaîne début des années 70 mon beau-frère Christian me fait goûter à la mouche. Je suis conquis et achète ma première Conolon une Mitchell, suivit le jour de mon anniversaire (1976) par une des toutes première canne à mouche en carbone offerte par ma femme et achetée à Manufrance St Etienne. Il s'agissait d'une Nive de Baigorry artisanale (Plateau) de 90 grammes. 

Patch des pêcheurs sportifs années 70

Le patch c'est défraîchi avec le temps

En 1977 tout jeune moucheur j'ai été embringué dans une doublette du championnat de France de pêche à la mouche dans l'Ain par mon beau-frère et mentor, Christian, moucheur émérite. Le résultat est plus qu'honorable 4e sur 110 doublettes. Du coup inscription au GPS de Lyon d'où j'ai passé des moments enchanteurs et instructifs, parrainé par Michel Henry et Roger Gentelet, désolé les deux seuls noms dont je me rappelle. Depuis et après avoir pêché dans un nombre incalculable de pays plus ou moins attirant j'ai posé mes cannes, mais pour combien de temps...

mini pêcheur en action

Mon petit fils pourtant je lui ai dit pas de rouge...

Il se peut que vous-même ayez été un redoutable mini-pêcheur, il y a quelques années et que ces quelques lignes vous rappellent votre propre expérience avec un petit sourire. Les impondérables dans tout cela sont simples, question d'époque: l'encadrement drastique de la pêche, le peu de poissons, le manque de civisme au bord de l'eau et la gestion bizarre de nos cours d'eau n'incite pas à l'optimisme .


Moucheurs en maillot de bains

Pêche à la mouche en vacances (1978)

Une belle pêche en 1980

Une pêche pour le repas du soir (1980)

Moucheur dans l'herault en 1990

Moucheur en 1990 dans l'Hérault


A suivre...